samedi 6 septembre 2014

Grande Guerre: Rochefort se souvient :100 villes 100 héros 100 drapeaux

Commémoration du 6 septembre 1914 à Rochefort

"Les peuples cessent de vivre quand ils cessent de se souvenir"  

Maréchal Foch




La Grande guerre a débuté le 3 Août 1914, les forces allemandes repoussent les armées françaises, britanniques et belges qui ne parviennent pas à les arrêter..
Le 6 septembre 1914, le général Joffre, sentant un  infléchissement vers l'est, lance les troupes à l'assaut sur  un front de 225 km.
C'est le début de la bataille dite "première bataille de la Marne", un affrontement capital pour la France et qui décidera du sort de notre pays.
Les poilus vont s'engager avec courage et détermination.








Cérémonie de commémoration à Rochefort où une plaque est posée en souvenir du troisième régiment d'infanterie coloniale qui a quitté la caserne Joinville  en Août 1914, pour participer à la Grande Guerre.
Il sera également rendu hommage au  lieutenant-colonel Charles Condamy, chef de corps du troisième régiment d'infanterie coloniale de  Rochefort, tombé le 25 septembre 1915 lors de la grande  offensive de Champagne.  


Article de EV1 (r) Jean-Michel VIGIER ADPM17 :

« Présidée par l'amiral Laurent BEAUCHENE, commandant de la marine à Bordeaux, en présence des autorités civiles et militaires.  Cérémonie émouvante par la présence du 3ème RIMA de Vannes  pour rappeler que c'est de Rochefort que ce régiment d'infanterie coloniale est parti pour la grande guerre en août 1914, son chef de corps le LCL Charles CONDAMY, tombé au combat le 25 septembre 1915 a été mis à l'honneur lors de la cérémonie.

Une plaque comémorative au porche de la caserne JOINVILLE a été dévoilée par un soldat du 3ème RIMA et un jeune citoyen de la ville de Rochefort suivi d'un dépôt de gerbes par l'ensemble des autorités présentes


L'hymne de l'infanterie de Marine dont j'aimerais rappeler un couplet 'Pour faire un soldat de Marine, il faut avoir dans la poitrine le cœur d'un matelot et celui d'un soldat" a mis fin à cette cérémonie organisée d'une manière remarquable par l'adjoint au délégué militaire départemental, le LCL Ludovic GLORY.

Le devoir de mémoire a été très fort. »






Aucun commentaire:

Publier un commentaire