samedi 2 juin 2018

Hommage à Adonis Martin

Un poilu au destin plus que tragique :

Au cours de mes recherches relatives aux Morts pour la France de l'Arrondissement d'Abbeville, mon attention a été attirée par le destin tragique de Lucien Adonis Martin. Après avoir effectué son service militaire, il a été mobilisé en 14, blessé en oct 14, puis en 15, puis en 16, en 17, et enfin tué en 18. Ce parcours atypique méritait d'être connu, et j'ai proposé à la municipalité d'Oneux de lui rendre hommage en protégeant sa tombe avec le Souvenir Français. Des associations patriotiques locales se sont jointes à nous ( La FNCR) pour cet hommage (ACPG, UNC, FGRCF, Souvenir Français). Un bel exemple de respect et de mémoire pour un hommage aux poilus de la grande guerre. 
Photos de la cérémonie d’hommage à ce poilu à Oneux :
·       avec le Maire d'Oneux, le représentant du Souvenir Français, le petit fils et trois arrières petites filles du défunt
·       deux arrières petites filles déposent une fleur sur la tombe de leur parent.
·       Photo  lors de la cérémonie.






HOMMAGE à Adonis MARTIN

Adonis MARTIN est né le 23 août1883 à Oneux, d’une famille de cultivateurs.
Après avoir effectué son service militaire, il est rappelé en 1914 et mobilisé au 128ème RI. Il est blessé par éclat de bombe le 4/12/1914 à Sain-Hubert,
Puis blessé par éclat d'obus le 01/03/1915 aux Éparges,
Il est cité à l’ordre de son régiment le 4 novembre 1915, (n° 187 du 4/11/1915 ),
N'a pas hésité à franchir le parapet sous le feu d'une mitrailleuse pour aller retirer un homme de son escouade, blessé en avant des lignes au retour d'une patrouille. A été blessé lui même. "
Il est blessé par éclat d'obus le 29/02/1916 à Calonne,
De nouveau cité à l’ordre de son régiment le 30 juin 1917 (n° 207 du 30/06/1917)
 Bon soldat courageux et discipliné a été blessé une 1ère fois le 4 décembre 1914 et une 2e fois le 29 février 1916 en accomplissant son devoir. "  
Il est de nouveau blessé par éclat d'obus le 11 octobre 1917 à Belleville-sur-Meuse,

La guerre n’ayant aucune pitié, il est tué à l'ennemi à Locre, en Belgique, le 21 mai 1918, il y a tout juste 100 ans.
Ce valeureux soldat repose au cimetière communal du hameau de Le Festel à Oneux (80)
Adonis MARTIN est titulaire de la Croix de Guerre avec 2 étoiles de bronze.

André DEMARET, président de la section FNCR d'Abbeville. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire