dimanche 15 mars 2015

Le Mémorial de la Résistance et la Nécropole Nationale de Chasseneuil/ Bonnieure

 Un lieu de Mémoire et de Recueillement 




Le Mémorial de 21 m de haut  se situe sur une colline, face à la région boisée où se trouvaient  les cantonnements du maquis Bir- Hacheim.

Il raconte l'histoire de la Résistance charentaise dans cette région traversée par la ligne de démarcation.

Il est construit à partir de 1945 sur un terrain donné par le maire de l'époque, à l'origine du projet le colonel Chabanne, chef du  maquis ;  il est imaginé et réalisé par l'architecte charentais  Fernand Poncelet.

Le V rappelle la victoire et soutient la Croix de Lorraine symbole de la Résistance.

Les bas-reliefs de part et d'autre de la façade racontent la vie, les sacrifices et l'engagement dans la résistance civile et militaire des gens en vue de la libération de la France


Le mémorial comporte une crypte où reposent les principaux chefs de maquis charentais.






Histoire : 
1er septembre 1939 : la France et la Grande- Bretagne sont contraintes à la guerre contre l'Allemagne nazie
24 juin 1940 : occupation d'Angoulême, dix jours après l'entrée des Allemands à Paris
Juillet 1940 la Charente est coupée en deux par la ligne de démarcation. La zone libre correspond à peu près au Confolentais
12 octobre 1941 première exécution d'un résistant charentais
8 octobre 1942 : arrestation à Angoulême de 387 juifs qui seront déportés
Juillet 1943 : organisation de l'Armée Secrète(A.S.) et des Francs-Tireurs et Partisans Français (F.T.P.F.) en Charente
15/ 16 novembre 1943 : arrivée de Claude BONNIER, délégué militaire régional, chargé par le général de GAULLE de réorganiser la Résistanceen Charente
Mars 1944 : création de la Section Spéciale deSabotage par Jacques NANCY
31 août 1944 : libération d'Angoulême
Septembre 1944 : les maquis charentais se portent sur les poches allemandes de l'Atlantique sur les fronts de Royan et de La Rochelle
8 mai 1945 : acte de capitulation de l'Allemagne nazie





La Nécropole nationale autour du mémorial s'étend sur 2 ha et comporte les corps de 2029 résistants et soldats de la seconde guerre mondiale. S'y côtoient des tombes chrétiennes, musulmanes et israélites. De nombreux soldats des régiment de tirailleurs  y sont enterrés


C'est un parcours de mémoire sur les traces de la résistance charentaises, un moment de recueillement et de reconnaissance aux combattants de la liberté.  




Aucun commentaire:

Publier un commentaire